mon premier investissement immobilier

Pourquoi j’ai perdu de l’argent avec mon premier investissement immobilier et pourquoi je ne le regrette pas?

Bonjour à toi Brigadier,

Aujourd’hui, je vais te parler de mon premier investissement immobilier.

Je vais t’expliquer pourquoi j’ai perdu de l’argent avec cet achat et surtout pourquoi je ne le regrette pas.

Il s’agit d’un appartement sur la commune du Grau du Roi dans le Gard (30). Pour ceux qui ne connaissent pas cet ancien village de pêcheurs, la ville du Grau du Roi est située au bord de la mer Méditerranée. Elle est devenue une station balnéaire prisée des touristes tout en conservant son activité première qui est la pêche.

Pourquoi j’ai décidé d’investir au Grau du Roi ?

En juillet 2007, j’avais 21 ans, j’étais en location et je louais un petit appartement de 25 m². Je venais de signer un CDD au Casino du Grau du Roi en tant que technicien sur les machines à sous. J’estimais que je jetais mon argent par les fenêtres en payant un loyer à un propriétaire tous les mois. Alors, j’ai décidé d’acheter mon appartement pour y vivre et rembourser ainsi mon crédit tous les mois. Je recherchais la perle rare.

La recherche de mon appartement

J’ai visité plusieurs studios, mais aucun ne me faisait vraiment me sentir chez moi. Il faut savoir qu’un studio à l’époque se négociait aux alentours de 60 000 € sur la commune. Finalement, une agence immobilière m’a présenté un joli T2 en demi rez-de-chaussée de 36 m². J’ai tout de suite eu un coup de coeur pour cet appartement, sa luminosité et le fait d’avoir une chambre séparée m’ont enchanté.

Ce bien était présenté à 90 000 € frais d’agence inclus. J’ai fait une proposition à 85 000 €.

Les personnes qui ont lu cet article ont également aimé :  Les 7 placements bancaires du brigadier

Mon offre a immédiatement été acceptée. Le prix se décomposait comme suit :

– 76 000 € prix de vente pour le vendeur,

– 3 000 € de meubles,

– 6 000 € de frais d’agence.

Soit 85 000 € auxquels il a fallu rajouter 5 320 € de frais de notaire (7% de 76 000 euros).

L’appartement m’est réellement revenu à 90 320 €. J’avais un apport de 10320 €. Je me suis fait prêter 20 000 € afin d’obtenir un prêt sinon la banque refusait de me financer.

A la banque, je payais une mensualité d’environ 350 € par mois sur 20 ans pour les 60 000 €. A ma famille, je remboursai 150 € par mois sur 11 ans pour les 20 000 €. Soit un total de 500 € par mois. Je gagnais à cette époque, un salaire tout compris de 1 150 € net.

Tout allait bien pour moi, du haut de mes 21 ans, j’étais l’heureux propriétaire d’un appartement et j’avais un travail. J’étais loin de me douter que mon premier investissement immobilier allait devenir le premier d’une longue liste…

Comment je suis tombé dans la location?

En septembre 2007, le Casino me fait signer un CDI. J’avais un CDI et un appartement, qu’espérer de mieux ? Je ne savais pas ce qui m’attendait…

Quelques jours plus tard, je reçois une lettre m’annonçant que j’avais réussi le concours d’admission dans le corps des sous-officiers de la Gendarmerie Nationale.

Cependant, il y avait un petit bémol. L’entrée en école de formation, d’une durée de 10 mois, se faisait en octobre 2007. A l’issue de cette formation je pouvais être affecté n’importe où en France, mais j’avais l’avantage d’être logé gratuitement par la Gendarmerie.

J’ai alors dû faire un choix avec, d’un côté, la stabilité géographique et familiale au Grau du Roi, et de l’autre, la mobilité et une meilleure rémunération en Gendarmerie.

Les personnes qui ont lu cet article ont également aimé :  Location meublée, présentation

Après plusieurs jours de réflexion pendant lesquels mon frère m’a harcelait quotidiennement pour que je le rejoigne en Gendarmerie, j’ai décidé de partir et de rejoindre la Grande Muette.

Qu’est-ce que je pouvais bien faire de cet appartement?

Seulement voilà, mon école se trouvait en Haute-Marne (52) et je me retrouvais avec un appartement sur les bras qui allait me coûter 500 € par mois. J’ai donc décidé de le mettre en location à l’année. Mon frère possédait déjà un appartement dans une autre station balnéaire toute proche qu’il louait à l’année sans difficulté. J’ai donc décidé de l’imiter. Tout de suite, un locataire potentiel s’est manifesté et j’ai loué mon appartement 500 € par mois.

Au cours de ma formation en école, j’avais des craintes… Une personne que je ne connaissais pas, louait mon appartement. Et s’il décidait de tout casser, ou pire, de ne plus payer le loyer… Bref, au fil des mois, j’ai vu le loyer viré par le locataire sur mon compte et mes peurs se sont évanouies. Ce fut le déclic. J’ai pris conscience que l’immobilier, grâce à ce premier investissement, pouvait m’aider à m’enrichir et à préparer sereinement ma retraite.

Pourquoi mon premier investissement immobilier a été une expérience enrichissante mais mal calculée?…..

Si tu regardes bien brigadier, je payais 500 € de crédit tous les mois pour 500 € de loyer pour mon premier investissement immobilier. Beaucoup d’entre vous vont dire que je faisais une opération blanche et que c’est super. Et bien, en fait, pas tout à fait.

Parce qu’en plus du crédit, tous les mois, il me fallait payer l’assurance du crédit (40 €… c’était le prix en 2007), l’assurance propriétaire non occupant (8 €), les charges de copropriétés (entre 10 et 20 €), la taxe foncière (50 €) et les frais exceptionnels (20 €). Ce sont presque 130 € que j’acquittais tous les mois pour l’appartement ce qui signifie que tous les mois je perdais 130 € de mon salaire.

Les personnes qui ont lu cet article ont également aimé :  Investir en couple

…Et pourquoi je ne regrette pas cette première expérience?

Je ne regrette vraiment pas mon premier investissement immobilier même si je perdais à l’époque 130 € par mois. Cette erreur m’a été bénéfique. J’ai pu me familiariser avec l’immobilier. Si j’avais attendu que toutes les conditions soient réunies pour investir, j’attendrais encore…

Le plus important lorsque tu investis, c’est d’avoir des bases solides, c’est de te former. Apprendre chaque jour pour ne pas faire des erreurs qui vont te bloquer sur tes futurs investissements.

Tu as de la chance Brigadier car avec mon frère, nous avons créé ce blog pour que nous puissions t’aider dans tes démarches et que tu évites les écueils des premières fois ou des fois suivantes !

Si j’écris cet article, c’est pour te préciser que j’ai tâtonné au début mais que j’ai su rebondir, me former et aller de l’avant. Maintenant, tous mes investissements sont positifs dès la signature de l’acte chez le notaire.

Si tu as envie de découvrir comment faire des investissements rentables, continue de nous suivre sur le blog. A liker, partager nos articles sur Facebook, Twiter, Instagram. A t’abonner sur la chaine Youtube.

A très vite sur le blog ou sur le terrain Brigadier.

Take care

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  

About the author

Comments

  1. Merci pour cet article, c’est une initiative très intéressante. Il serait très efficace de faire une comparaison entre les investissements via des agences immobilières et ceux de particulier à particulier. J’ai eu une mauvaise expérience avec ce dernier au début de mes investissements, ensuite j’ai essayé de travailler avec une agence immobilière crédible et professionnelle et je ne peux que constater que c’était une décision bénéfique en ce qui concerne mon achat pour de la location maison aix en provence. Soit dit en passant, https://www.mjb-immobilier.com, c’est le site de cette agence dont je suis très contente et que je recommande à tous les débutants intéressés par l’investissement immobilier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous êtes libre de télécharger gratuitement notre Ebook pour économiser des milliers d'euros chaque année! ;-)