RMC

La retraite mutualiste du combattant

Bonjour à toi Brigadier

Connaissez vous la retraite mutualiste du combattant? A ton avis, quelle est la solution pour ne pas payer d’impôts l’année prochaine, voire plus du tout, et te constituer une rente ? Le loto ça ne marche pas, désolé !

Cet article va intéresser particulièrement tous les militaires d’active ainsi que les anciens militaires ayant emprunté une autre voie.

Aujourd’hui, je vais te parler de la Retraite Mutualiste du Combattant, à ne pas confondre avec la retraite du combattant.

 

 

La retraite mutualiste du combattant, de quoi s’agit-il ?

Pour faire simple, il s’agit d’un contrat d’assurance vie en euros qui a pour but de se constituer une rente viagère différée.

Vous me direz : l’assurance vie ? Ça ne rapporte plus rien !

Mais si je te dis qu’elle te permet de défiscaliser les montants versés ! Alors, on continue ?

 

 

La retraite mutualiste du combattant, comment ça Fonctionne ?

Comme je t’en faisais par ci-dessus , il s’agit d’une retraite par capitalisation (rente viagère) à ton profit. Tu peux l’ouvrir à n’importe quel âge, mais le plus tôt sera le mieux.

Et oui, plus tôt tu commences à cotiser, plus tôt ta rente grossira ! Et puis, si un jour l’état décide de le supprimer, les contrats ouverts avant restent acquis.

Malheureusement, ce produit miracle est réservé uniquement aux militaires et ceux qui l’ont été, mais surtout aux personnes titulaires:

  • d’un Titre de Reconnaissance de la Nation (TRN)
  • de la Carte du Combattant
  • les personnes reconnues victimes de guerre (conjoints, enfants ou parents d’un Ancien Combattant « mort pour la France à titre militaire »)

La date de liquidation de la rente ne peut intervenir avant l’âge de 50 ans mais tu peux adhérer à la retraite mutualiste du combattant à n’importe quel âge.

Pour en profiter, il faut cotiser au moins pendant 10 ans pour les moins de 50 ans et 4 ans pour les plus de 56 ans.

 

 

La retraite mutualiste du combattant, la rente

Lors de la souscription de cette retraite, le conseiller te proposera de choisir entre de 2 rentes:

  • Une rente avec un capital réservé (c’est celui que j’ai choisi)

Il s’agit d’une rente semestrielle versée à partir de 50 ans. Tous les semestres, tu touches par moitié ta rente. Il n’y a aucune obligation de versement. Tu verses quand tu en as envie et surtout selon tes moyens. Vous aurez un minimum à verser par an (80 € en moyenne).

Au décès du souscripteur, la rente s’éteint et le capital versé durant toute ton adhésion est reversé aux bénéficiaires désignés dans le contrat. Le capital est déduit des frais de versement et de gestion.

(exemple : Jean a versé 36 000€ sur la RMC. Il touchait une rente annuelle de 650€. Sur son capital, il faut déduire 500€ de frais de versement et de gestion. Ses bénéficiaires recevront donc la somme de 35 500€)

 

  • Une rente avec un capital aliéné

Il s’agit d’une rente versée à partir de 50 ans. Tous les ans, tu percevras en 2 versements ta rente. Il n’y a aucune obligation de versements programmés. Comme je l’ai dit ci-dessus, tu verses quand tu en as envie et surtout selon tes moyens. Toutefois, il y a un minimum de 80 € à verser par an.

Au décès du souscripteur, la rente s’éteint et le capital est gardé par l’organisme qui a ouvert le contrat.

Par contre à versement identique, ta rente en capital aliéné reste supérieure à celle d’un contrat réservé.

(exemple : Jean verse 36000€ sur la RMC. Il touchait une rente annuelle de 720€. A son décès, l’assureur gardera la totalité des sommes versées par Jean).

Tu peux à tout moment casser le contrat si des soucis de trésorerie se présentent (les assureurs sont discrets sur le sujet) et récupérer l’argent versé sans les frais de gestion et de versement et ton contrat est clos.

 Réfléchissez bien avant de souscrire un contrat! C’est de l’argent dont vous ne devez pas avoir besoin!

 

 

La retraite mutualiste du combattant, les avantages

La majoration

La majoration de l’Etat est comprise en général entre 12,5 % et 60 %. Au delà de 10 ans, une majoration qui était de 25 % passe à 12,5 %, il est donc important de souscrire ce contrat le plus tôt possible.

Ensuite cela dépendra de différents facteurs tels que :

– la date de souscription du contrat,

– les conflits auxquels l’adhérent a participé (en général ils sont majorés à 25%),

– la date de délivrance du titre de reconnaissance de la nation ou de la carte du combattant

 

La bonification

Elle correspond aux excédents techniques et financiers (les bénéfices) dégagés par la mutuelle et qui sont redistribués sur la rente.

Attention, ce n’est pas le jackpot : (par exemple pour la France Mutualiste la bonification était de 0,10 %).

Le contrat de la retraite mutualiste du combattant bénéficie également lors du décès de l’adhérent des conditions avantageuses de l’assurance vie pour la transmission.

Une revalorisation de la rente se fait chaque année pour tenir compte de l’inflation.

 

 

La retraite mutualiste du combattant, la déduction fiscale

On arrive au cœur du sujet c’est à dire que tu peux déduire l’intégralité de tes versements de ton impôt sur le revenu, seulement lorsque tes versements servent à financer une rente viagère inférieure au plafond de rente majorée.

La rente servie est exonérée d’impôt sur le revenu et de prélèvements sociaux (CSG et CRDS) dans la limite d’un plafond de rente fixé chaque année par l’État. Actuellement ce plafond est de 1800€ au 01/08/2017.

 

 

La retraite mutualiste du combattant, comment l’obtenir?

Afin d’obtenir le précieux sésame pour profiter de ce placement intéressant, il te suffit de remplir le formulaire Cerfa n°10858*01 pour le TRN et/ou la Croix du Combattant.

Si tu as des interrogations pour renseigner le formulaire, pas de panique, tu peux me contacter via la page “Nous contacter“. J’ai déjà aidé des camarades de mon unité pour les démarches, je pourrai même t’envoyer le formulaire.

Tu peux également contacter l’Office National des anciens Combattants et des Victimes de Guerre de ton lieu de résidence, ils pourront t’apporter une aide utile.

Lors de ta souscription, si tu y souscris, tu pourras te tourner vers différents organismes, tels que La France Mutualiste, Mutualité Française ou la Carac.

Attention , je ne fais pas de pub. J’ai souscrit chez l’un d’eux mais je ne vais pas en parler ici, seulement en message privé.

Voilà, je pense avoir fait le tour de la question en dégrossissant au maximum toutes tes interrogations.

 

Je rappelle que je ne suis pas un professionnel de la finance, que cet article a pour but de t’ informer sur les formidables opportunités que peut t’apporter ce produit. Cet article se base sur ma situation personnelle et des exemples.

 

A bientôt Brigadier and Take Care

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  

About the author

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous êtes libre de télécharger gratuitement notre Ebook pour économiser des milliers d'euros chaque année! ;-)