acheter des actions francaise des jeux

Faut-il acheter des actions FDJ ?

Bonjour à toi Brigadier,

Comment vas tu? Ici, tout va bien ! Enfin, ça pourrait aller mieux suite à une petite mésaventure avec un locataire… Mais bon, je parlerai de tout ça une autre fois, aujourd’hui je ne vais pas te parler immobilier, je vais te parler action, et plus particulièrement des actions française des jeux. Alors, quoi faire ? Faut-il acheter des actions FDJ (Française des Jeux) ?

A moins de vivre sur une île déserte ou d’être en mission en forêt en Guyane, tu as forcément entendu parler que la société française des jeux (FDJ) allait être introduite en Bourse. Cela fait plus d’un mois que nos politiques font la promotion de cette introduction qui se veut populaire et vous incite à participer à cette introduction. Et, les chiffres sont éloquents, 1/3 des Français songent à participer à la privatisation de la FDJ.

Alors afin de t’aider à te décider, j’ai cherché sur internet les points positifs et négatifs de la société et je vais te présenter 4 raisons d’acheter des actions FDJ et également 3 raisons de rester loin de cet investissement. A la fin de cet article, je te donne mon avis personnel et je te dis exactement ce que je vais faire, et tu sauras si je vais acheter des actions FDJ ou pas.

4 raisons d’acheter des actions FDJ

1/ Les jeux d’argent sont une vraie mine d’or

L’activité de la Française des Jeux est une véritablement mine d’or ! La Française des Jeux est un opérateur de jeux d’argent avec 3 domaines principaux d’activité : la loterie (32% des mises), les jeux de grattage (49%) et les paris sportifs (19%).

La FDJ a tout compris, elle met en avant chez ses joueurs l’envie, la cupidité et le désir de devenir riche rapidement ! Il n’y a pas de plus bel argument marketing pour convaincre les clients et les inciter à acheter son produit.

Pour preuve que ce business plan est efficace, en 2018, près d’un français sur deux âgé de plus de 18 ans a joué au moins une fois aux jeux FDJ.

Les joueurs ont dépensé un total de 15,8 Milliards d’euros en 2018 pour jouer aux jeux. Et l’année 2019 s’annonce encore meilleure avec une croissance des mises de +8% au 30 Septembre 2019 !

Avec une mise moyenne de plus de 11 euros par semaine, les joueurs dépensent près de 600 euros par an dans les jeux de la FDJ.

Résultat, la Française des Jeux dégage un résultat net représentant près de 9,5 % de son Chiffre d’Affaires (170 Millions €/1,8 Milliards €).

Les personnes qui ont lu cet article ont également aimé :  Le Legs Raymond, peux-tu y prétendre?

2/ Cette activité est protégée par un monopole

Le deuxième argument majeur en faveur de la participation à l’introduction en bourse est que l’activité de la société est protégée par un monopole d’Etat !

Comme je t’ai dit, les jeux d’argent sont de vraies mines d’or! Afin de faire ses affaires tranquillement et de ne pas être gêné par la concurrence, l’Etat s’est octroyé l’exclusivité sur la loterie et les jeux de grattage qui constituent 80% de l’activité de la Française des Jeux.

Le gouvernement vient d’ailleurs de confirmer ce monopole en le garantissant pour au moins 25 ans. De quoi être serein quelques années.

Outre les paris sportifs en ligne qui sont ouverts à la concurrence, la distribution physique des paris sportifs dans les points de vente est encore une exclusivité de la FDJ.

Pour résumer, le monopole permet d’avoir une vision à moyen terme de la société et d’empêcher qu’un concurrent vienne grignoter des parts de marché à la FDJ.

3/ Une activité qui ne connait pas la crise

En plus d’être une mine d’or protégée par un monopole, on peut dire aussi que l’activité des jeux d’argent de la FDJ est une activité en croissance régulière.

La FDJ a une activité en progression constante peu sensible à la conjoncture économique et en croissance lente mais régulière. La FDJ n’est pas impactée par les tensions géo-politiques actuelles. Quand les choses vont bien les gens n’ont pas de mal à dépenser leurs sous dans les jeux d’argent. Et quand les choses vont mal, ils jouent aux jeux d’argent dans l’espoir d’un avenir meilleur ! On se croirait dans l’Irisbus en réserve d’intervention à rêver de nos gains au Loto…

De 2007 à 2018, l’activité de la Française des Jeux a augmenté de +69%, soit environ 5,5 %/an. Et l’année 2019 s’annonce encore plus florissante avec un volume des mises en augmentation de +8%/9% !

Notons que c’est grâce à l’augmentation des mises que la Française des Jeux voit son activité croître alors que le nombre de joueurs diminue. Ils sont quand même 26,1 millions de joueurs en 2017 contre 28,6 millions en 2017.

L’activité de la FDJ est portée par :

  • Une politique d’innovation soutenue (en particulier, 1 jeu lancé en moyenne/semaine en 2018).
  • Le développement de l’activité des paris sportifs (+21% en 2018).
  • La forte croissance de l’activité Internet/mobile (+46% en 2019).

La distribution des jeux sur Internet, représente un enjeu financier important pour la FDJ puisque cela permet d’augmenter la marge des jeux en évitant la commission de 5% payée aux détaillants/buralistes.

La FDJ vise 20% des mises « numérisées » en 2020 (contre 15% en 2018) !

4/ Pourquoi acheter des actions FDJ? La privatisation

Enfin, le cinquième argument pour investir dans la Française des Jeux est la privatisation en elle-même !

Les personnes qui ont lu cet article ont également aimé :  Les différents acteurs en investissement immobilier

Le premier point par rapport à cela, c’est que clairement le fait que l’Etat devienne un actionnaire minoritaire de la FDJ est plutôt un gage de meilleure gestion de l’entreprise.

La gestion étatique des sociétés est largement un handicap tant les considérations politiques de la majorité en place priment l’intérêt de la société.

Il n’y a qu’à voir les résultats des entreprises étatiques comme, par exemple EDF, Air France, la SNCF ou Renault pour comprendre la plaie que constitue l’Etat actionnaire.

On peut donc penser que la privatisation de la FDJ amènera une gestion plus dynamique et moins politique. Cependant, rien ne dit que cela une bonne affaire sur le long terme ! En effet, l’histoire des privatisations françaises a montré que les introductions en bourse des sociétés étatiques a rarement profité aux actionnaires sur le long terme.

3 raisons de ne pas acheter des actions FDJ

1/ Le risque des introductions en bourse

Le premier argument est donc celui de la performance boursière des introductions en bourse. Globalement, il est très rare que les introductions en bourse se révèlent un investissement rentable à moyen terme.

Quand on regarde depuis 2016 l’ensemble des introductions en bourse sur le marché français, seulement 5% des introductions sont gagnantes comme le montre tableau ci-dessous.

introduction bourse actions france
En bourse, beaucoup de gens investissent dans de nouvelles introductions en espérant détenir le prochain Amazon ou le prochain Facebook. Donc fais bien attention, tes chances de voir l’action s’envoler sont basses.

Et l’exemple des dernières privatisations confirme ces résultats : EDF a été introduite en bourse en 2005 au prix de 32 € l’action, elle en vaut aujourd’hui moins de 10 €. France Telecom a été introduite dans les années 2000 autour de 40 € et elle en vaut aujourd’hui 14 €.

2/ Ne pas oublier que l’état reste encore actionnaire de la FDJ

Le deuxième argument qui pourrait vous dissuader d’investir dans la Française des Jeux, c’est la nouvelle position de l’Etat par rapport à la FDJ.

Si la baisse de la participation de l’Etat autour de 20% peut être considéré comme une bonne nouvelle pour les actionnaires, il faut noter que l’Etat a encore une place importante dans la société.

En effet, quand on voit comment l’Etat dirige de facto Renault avec 15% des parts, quand on voit comment l’Etat s’immisce dans la gestion d’Orange avec 13% des actions, il n’y a pas de doute qu’avec 20% dans la FDJ, l’Etat continuera à diriger de fait la société et ne laissera pas le champ libre à son dirigeant.

3/ Faible possibilité de croissance

Les relais de croissance sont limités dans plusieurs domaines:

  • Expansion internationale est quasiment impossible car, comme en France, les jeux de loteries font l’objet dans la plupart des pays d’un monopole .
  • Difficulté pour la FDJ d’augmenter significativement le montant des mises/joueur qui est déjà élevé et que l’Etat tempère dans sa démarche de jeu responsable.
  • Limitation de son activité afin d’éviter de faire trop de concurrence au PMU et aux casinos, ce qui complique le développement des jeux de casino en ligne
Les personnes qui ont lu cet article ont également aimé :  Découvre comment se créer un matelas de sécurité

Est ce que je vais acheter des actions FDJ ?

Si tu as bien suivi l’article Brigadier, il y a des points positifs mais également des points négatifs. Pour ma part, même si FDJ est une entreprise super rentable qui possède un monopole pour de nombreuses années, la présence de l’Etat dans la société risque de limiter sa croissance et son potentiel de développement.

Cependant, j’ai envie de tenter l’aventure et de ne pas le regretter. Je ne vais pas me lancer tête baissée, mais je vais viser une plus-value en revendant les actions assez rapidement après introduction. Cela avait été le cas pour les actions France Telecom et EDF avant que ces dernières ne repassent sous le prix d’introduction. La publicité médiatique et politique et tellement intense que beaucoup de monde risque de s’y jeter dessus. Je vais donc souscrire à l’introduction et acheter des actions FDJ. Je pense en prendre pour 5000 euros et je reviendrai vers vous en fonction de l’évolution du cours et de mon objectif de vente.

Et toi Brigadier, que vas tu faire? Vas tu résister au chant des sirènes ? Ou vas tu faire comme 100% des gagnants qui ont tenté leur chance?

Si cet article t’a plu, tu es libre de le partager avec tous nos camarades. Parle du blog autour de toi. Suis nous sur les réseaux sociaux en cliquant sur les liens en dessous.

Télécharge ton ebook gratuit en rentrant ton adresse mail dans les fenêtres ci-contre et commence à économiser tes premiers euros pour investir rapidement.

A très vite sur le terrain ou sur le blog Brigadier !

Take care.

Alors fais bien attention Brigadier, l’argent que tu investis en Bourse est de l’argent dont tu n’as pas besoin et que tu es prêt à perdre ! Dans cet article je te dévoile les points forts et faibles de cette action et je te dis ce que je vais faire personnellement. A aucun moment je te dis d’acheter des actions. Ceci est mon avis personnel. Si tu veux plus de conseils, je t’invite à te diriger vers un professionnel de la finance comme ton broker.

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  

About the author

Comments

    1. Salut Jerome! Merci pour ton commentaire. Je vais passer par mon broker internet “Bourse Direct”. Le problème c’est que beaucoup de spécialiste ont des avis différents. Pour ma part je vais rentrer immédiatement pour bénéficier des 2% d’abattement en tant que particulier et espérer une “envolée” du cours par rapport à mon PRU. J’espère ne pas me tromper et que j’aurais les bons numéros cette fois ci! 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous êtes libre de télécharger gratuitement notre Ebook pour économiser des milliers d'euros chaque année! ;-)