retraite du mutualiste du combattant

La retraite du combattant, y avez-vous droit?

Bonjour à toi Brigadier

Si tu suis l’actualité, malgré la victoire des bleus, tu verras que ça chauffe de plus en plus pour les retraites ! Alors, aujourd’hui je vais te parler d’un produit qui concerne certains d’entre nous, notamment tous ceux qui sont, ou qui ont été militaires. Je vais te parler bien sur de la RETRAITE DU COMBATTANT.

Plusieurs d’entre vous ne savent même pas qu’ils y ont droit ! Peut-être parce qu’on ne leur a pas dit ou bien qu’on leur a mal expliqué!

 

 

La retraite du combattant, ses origines?

La retraite du combattant n’est pas une retraite comme les autres. C’est un avantage financier versé par l’état en reconnaissance nationale des sacrifices faits lors de nos missions. Cette retraite est versée par le ministère en charge des anciens combattants.

A l’issue de la 1ère guerre mondiale, les combattants veulent faire reconnaître au pays les durs combats auxquels ils ont participé pendant 1914-1918. Une loi est votée en ce sens le 19 décembre 1926, la carte du combattant est ainsi créée. Elle remontera les guerres coloniales d’avant 1870 et ce jusqu’à la seconde guerre mondiale. En 1930, la croix du combattant voit le jour et en 1934, la retraite du combattant est créée.

Au fil des années, différents décrets et lois seront votés afin d’élargir le champ des campagnes et des missions permettant aux personnels qui y on participé de pouvoir en bénéficier.

 

 

La retraite du combattant, les conditions d’obtention ?

Pour pouvoir prétendre à la retraite du combattant, il faut être titulaire de la croix du combattant.

Depuis sa création jusqu’en 2015, les conditions ont peu évolué et étaient les suivantes :

  • Avoir appartenu à une unité combattante pendant au moins 90 jours,
  • 9 actions de feu ou de combat de l’unité,
  • 5 actions de feu ou de combat personnelles
  • 4 mois de présence pour la guerre d’Algérie, les combats au Maroc et en Tunisie

Depuis plusieurs décennies le monde s’est stabilisé.  Il y a certes des conflits où nous intervenons, mais il s’agit dans la plupart des cas de maintien de la paix. Donc, depuis octobre 2015, une nouvelle condition est apparue afin de prendre en compte le sacrifice que font certains de nos camarades lors de ces missions.

Cette nouvelle condition nous intéresse particulièrement, c’est grâce à elle que tu vas pouvoir bénéficier de la retraite du combattant:

  • 4 mois de présence en opération extérieure (OPEX) cumulés ou pas

De plus la carte du combattant est octroyée aux personnels blessés de guerre ainsi qu’aux titulaires de citations avec croix. Donc si vous avez effectué au moins 120 jours en OPEX, cumulés ou pas, vous êtes en droit de faire votre demande auprès de l’Office National des Anciens Combattants et Victimes de Guerre (ONACVG) de votre département.

 

 

La retraite du combattant, ses avantages ?

Pour les titulaires de la retraite du combattant, les avantages sont multiples, mais je ne vous citerai ici que ceux qui nous intéressent :

  • Versement de la retraite du combattant, soit 748,8€ par an, versée en 2 fois à partir de 65 ans ou 60 ans sous conditions,
  • Non imposable, pas assujettie à la CSG et non cessible (Cela signifie que son versement s’arrête au décès du titulaire),
  • Tu as une demi-part supplémentaire pour les impôts à partir de 74 ans
  • Obtention du titre de reconnaissance de la nation
  • Constitution d’une rente mutualiste majorée par l’Etat qui bénéficie d’avantages fiscaux plus communément appelé   “retraite mutualiste du combattant
  • Gratuité des transports en commun selon la commune

Bref, tu l’as compris il ne faut pas passer à coté de cette retraite! Pour une fois que l’état te récompense pour le travail accompli, cela serait dommage de ne pas en bénéficier.

 

 

La retraite du combattant, comment en bénéficier?

Comme je t’ai dit précédemment, tu dois te rapprocher de l’ONACVG de ton département. Tu trouveras sur ce lien le site officiel de l’Office National des Anciens Combattants et Victimes de Guerre où toutes les démarches sont expliquées.

Sinon il te faut (demande générale, pour toutes les autres conditions ne pas hésiter à les demander par message) :

Pour tous les demandeurs de nationalité française résidant en France :

  • le formulaire (cerfa 10860*03) complété, daté et signé
  • la photocopie des pièces d’identité française, pour les demandeurs nés à l’étranger uniquement,
  • une photocopie de la carte du combattant
  • une photocopie de la carte vitale ou de son attestation
  • un relevé d’identité bancaire

Tu renvois le tout au service départemental de l’ONACVG du lieu où tu as fait ta demande de carte du combattant.

Si tu rencontres des difficultés dans tes démarches ou si tu veux le formulaire cerfa 10860*03, tu peux nous contacter directement sur la page nous contacter de notre blog avec pour objet du message “retraite du combattant”.  Je te répondrai rapidement.

J’espère que cet article a été clair et qu’il va te permettre de préparer ta retraite de brigadier au mieux! Si cet article t’a plu, que tu connais des personnes qui pourraient bénéficier de la retraite du combattant, n’hésite pas à partager et à liker cet article sur les réseaux sociaux ci-dessous.

 

Bonne journée and Take Care brigadier!

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  

About the author

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous êtes libre de télécharger gratuitement notre Ebook pour économiser des milliers d'euros chaque année! ;-)